Paysages de nuit en photo dans les montagnes des Alpes

Réaliser des photos de montagne de nuit est un exercice que j’apprécie beaucoup. Il permet des compositions créatives en prenant en compte les différentes lumières fixes ou en mouvement. L’astrophotographie est quant à elle un domaine assez magique, d’une part par les conditions de capture mais aussi par les rendus, souvent très beaux !

En montagne, comment je compose mes photos de nuit ?

En lire plus…

De façon générale, j’aime beaucoup composer mes photos avec les courbes présentes dans le paysage en face de moi. Les montagnes étant façonnées par de nombreuses courbes, la prise de vue est naturellement facilitée ! C’est d’autant plus le cas avec les routes, éléments du décor que j’apprécie particulièrement dans les photos de nuit.

Des photos de nuit lumineuses en jouant avec les voitures !

Avec les voitures, vraiment !? Oui oui, il est possible de concilier photo de montagne la nuit avec la notion de voiture et de route. Comme je l’écrivais précédemment, j’apprécie mettre en scène des courbes dans mes compositions nocturnes. Quoi de mieux que de composer avec des routes sinueuses de montagne dans ce cas ? A ces premières courbes, je rajoute à ma prise de vue les courbes lumineuses créées par les phares, avant et arrière des voitures en mouvement comme sur cette photo de nuit prise sur les hauteurs du village de Saint-Nizier-Du-Moucherotte. Pour une fois qu’en photographie on ne veut pas figer le mouvement mais justement jouer avec ce dernier !

Utiliser la neige comme réflecteur naturelle

La couleur blanche de la neige est un formidable outils naturel pour rendre vos photos de montagne lumineuse en pleine nuit. Elle permet également de prendre les couleurs des éléments l’entourant, comme avec la teinte rosée de la photo des courbes de voiture. Cette neige vous permettra de vous amuser à composer des photos de neige en plein hiver lorsqu’il est plus difficile de prendre des photographies d’étoiles et de voie lactée, bien moins visible.

La photo de voie lactée

La voie lactée (également appelée galaxie) est sans doute le meilleur élément pour sublimer vos photos de montagne la nuit ! En même temps, vous aurez au dessus de votre appareil photo, environ 200 à 400 milliards d’étoiles ! Et au moins 100 milliards de planète ! Je vous mets au défi de trouver un paysage aussi riche en détails ! Vous l’aurez compris, la voie lactée me fait rêver ! C’est la découverte de cette luminosité incroyable qui me pousse à aller prendre des photos de montagne la nuit, quitte à ne presque pas dormir de la nuit. Le lendemain, je reviens rarement déçu, j’ai toujours de très belles photos de montagne prise au milieu de la nuit.

Petit conseil pour vos cadrages photos, privilégiez le format portrait pour avoir un maximum de ciel et donc d’étoiles. Mais vous l’aurez certainement compris sans mon aide !

Quelques conseils pour réussir vos photos de montagne la nuit

Le spot photo : en montagne bien sûr !

Trouver un endroit isolé en montagne

Alors oui je suis un photographe de montagne. La quasi totalité des photographies proposées à la vente sur mon site internet sont prises lors de mes sorties en montagne, donc vous pensez logiquement que je prends la voie lactée parce que je suis tout le temps en montagne. Et bien oui et non !

Effectivement, j’adore me retrouver en altitude, dans des coins montagneux sauvages, à la recherche de petits spots photos qui me plaisent. MAIS, la montagne est l’endroit rêvée pour photographier la voie lactée et les étoiles en général. En effet, qui dit ciel étoilé, dit pollution lumineuse, le pire ennemi de l’astro-photographe. Le meilleur moyen de s’éloigner de cette pollution lumineuse, est de trouver des coins isolés de toute urbanisation. La montagne est, par définition, l’endroit rêvé. Ce n’est pas pour rien que les plus gros téléscopes du monde sont installé à plus de 2000 mètres d’altitude dans le désert d’Atacama au Chili. Ce plateau montagneux à également l’avantage d’avoir l’air le plus sec de la planète, augmentant encore la visibilité du ciel la nuit.

Mais je vous rassure, pas besoin de vous rendre à l’autre bout de la planète, dans les montagnes du Chili pour prendre des photos la nuit
de la voie lactée. Les montagnes des Alpes font également très bien l’affaire ! Mon spot préféré est bien sûr les plateaux du Vercors.

N’hésitez pas à repérer des spots photo avec des angles de vue sympa sur des outils comme Google Maps ou sur des cartes IGN.

Vérifier les bonnes conditions météo de la nuit

Il serait dommage de trouver le paysage rêver pour vos photos mais que les conditions météorologiques ne soient pas au rendu : étoiles très peu visibles, une voie lactée mal orientée par rapport au paysage montagnard que vous souhaitez capturer, une nuit altérée par la pleine lune qui éclaire tout le ciel ou encore des nuages bien présents…De nombreux paramètres à ne pas négliger et à anticiper avant votre sortie photo. Pour cela, de nombreux outils et autres applications vous permettent de tout savoir sur la position des astres, sur la météo de la nuit à venir.

  • Lorsque je veux connaitre la position de la voie lactée et des différentes étoiles en général, j’utilise l’application Star Chart, qui permet de vous localiser et vous donner la position en direct de toutes les astres.
  • Afin identifier les heures et lever et de coucher de la lune ainsi que ses phases, une petite recherche Google vous donne les résultats très facilement. Pour avoir tous les détails sur son parcours, n’hésitez pas à utiliser l’application photo : The Photographer’s Ephemeris.
  • Utiliser votre site de météo préféré pour estimer la couverture nuageuse du spot repéré.

Avec l’ensemble de ces outils, vous pourrez préparer votre sortie photo dans les meilleures conditions ! Petite astuce : la voie lactée est bien plus visible durant la saison estivale.

Le matériel photo à emmener avec vous en montagne

Que dois-je emmener avec moi lors pour réaliser mes photos de nuit en montagne ? Pour débuter, pas besoin de matériel photo très spécifique.

Prenez avec vous votre boitier réflex ou hybride (il est nécessaire d’avoir un appareil photo capable de monter dans des valeurs en ISO assez élevées sans perte de qualité) accompagné des objectifs de votre choix; gardez vos préférences de composition (ne pas hésitez à composer au téléobjectif). Simplement, si vous souhaitez prendre en photo les étoiles et la voie lactée, emmener avec vous un objectif UGA (Ultra Grand Angle = faible longueur focale) qui vous permettra d’avoir le plus grand champ de vision possible sur la nuit.

Un autre élément essentiel à mettre dans votre sac à dos avant de partir en montagne, c’est le trépied ! Il sera quasiment impossible de réaliser des photos de paysages de nuit nettes sans utiliser un trépied photo (la stabilité de votre boitier ou de votre objectif ne sera pas suffisante). Le vent étant souvent présent en montagne, n’hésitez pas à lester votre trépied lors de la prise de vue. Un accessoire utile sera un télécommande permettant de déclencher la prise de la photo sans toucher à l’appareil et ainsi éviter les flous de bouger. Si vous n’avez pas cet accessoire, vous pouvez toujours utiliser le retardateur de votre appareil photo. Seul inconvénient, vous perdrez quelques secondes à chaque fois que vous réaliserez une composition.

Si vous prenez gout à ces photos de paysages nocturnes en montagne et notamment à l’astro-photographie, il sera peut-être pertinent de vous orienter vers des accessoires plus spécifiques pour améliorer la qualité de vos photos. L’un des accessoires les plus utiles sera alors la monture équatoriale. Pour faire simple, il s’agit d’un petit boitier motorisé permettant de compenser le mouvement de rotation des étoiles et d’éviter d’avoir une “trainée” d’étoile. N’étant pas spécialiste sur ce sujet, je préfère vous orienter vers un article vous expliquant comment utiliser une monture équatoriale.

Les réglages spécifiques à la photo de nuit en montagne

Je ne vais pas vous faire un cours théorique sur la photo de montagne de nuit mais gardez à l’esprit les points suivants :

  • Temps de pose / vitesse d’obturation : il faut travailler avec des temps d’exposition long, pour capter un maximum de lumière de la nuit.
  • Ouverture du diaphragme : il faut travailler avec une ouverture assez grande, notamment pour les photos d’étoiles où il est conseiller d’utiliser des ouvertures en dessous de f/4.
  • Mise au point (mode manuel M) : en général, la mise au point doit être faite manuellement lors de photo de nuit car votre appareil ne sera pas capable d’identifier le sujet. Dans le cas de photos d’étoiles, essayer de faire la mise au point sur un astre en zoomant au maximum sur le live-view de votre appareil. Sinon faites une mise au point à l’infini et vous devriez obtenir une belle photo avec une netteté tout à fait correcte !

Bien sûr, vous devrez travailler sur le post-traitement de votre photo via un logiciel dédié (Lightroom ou autre) pour faire ressortir les détails du ciel que vous aviez au dessus de la tête lors de votre sortie en montagne.

Le plaisir avant tout : admirer le paysage nocturne et rêvez !

La montagne la nuit est un paysage parfait pour rêver ! C’est donc l’occasion de laisser place à votre imagination et votre créativité dans la composition de vos photos ! Faites vous plaisir, composer avec la montagne de façon originale, testez, expérimentez les cadrages, les réglages !

Envie d’acheter une belle photo de nuit en montagne ?

A travers cette page, vous pourrez découvrir mes plus belles photos de nuit en montagne ainsi que quelques compositions d’astrophotographie prises dans les Alpes. Toutes les photos présentées sur ce portfolio sont disponibles à la vente à la dimension de votre choix et sur différents supports d’impression.

Pour toute question, je vous invite à me contacter directement.