La photo de montagne en noir & blanc a une dimension particulière dans ma pratique photographique et dans le monde de la photographie en générale. De part leur histoire, de leur pratique et du rendu qu’elle offre aux paysages. C’est ce que vous allez pouvoir découvrir à travers cette page dédiée à la photographie monochrome en milieu montagnard.

Toutes les photos en Noir & Blanc de cette galerie sont en vente en tirage d’art, sur différents supports (papier haut de gamme, tableau photo, cadre, caisse américaine) et à la dimension de votre choix. Plus d’informations à ce sujet, plus bas sur cette page, après le portfolio.

Mes plus belles photos en noir & blanc de montagne.

A travers cette galerie photographique, vous pourrez découvrir mes plus belles photos de montagne en noir et blanc prises durant mes différentes sorties en montagne.

Je vous présente mes clichés préférées, toujours au cœur des montagnes que j’apprécie tant. A travers ces compositions photographiques, j’essaye de retranscrire au mieux la forces des paysages qui s’offrent à moi, les vues à couper le souffle !

Mon envie de composer en noir et blanc est motivée par le caractère si particulier de ce rendu : à la fois intemporelle, sobre et graphique. C’est ce que vous allez découvrir. Bref, j’espère que les plus beaux panoramas de montagne en noir et blanc que je vous présente dans cette galerie panoramique, vous procureront les mêmes émotions qu’à moi.

Vente de photo de montagne en noir et blanc.

Comme vous l’aurez compris, toutes les photos que je vous présente sont en vente en tirage d’art en édition limitée. C’est à dire, que vous pouvez les acheter sur le support de votre choix (4 finitions possibles : papier FineArt, tableau-photo, cadre ou caisse américaine) et à la dimension que vous souhaitez.

Vous recevrez votre tirage d’art numéroté et signé par moi-même.

Vous aurez ainsi une décoration murale sublime dans votre salon ou toute autre pièce de chez vous, en mesure d’accueillir un de mes tirages.

Papier d'art

Tirage seul

Tableau-photo sans encadrement

Contrecollage dibond®

Détail d'une caisse américaine en bois noir
Détail d'une caisse américaine en bois chêne
Détail d'une caisse américaine en bois blanc

Caisse américaine en bois

détail d'une caisse américaine en aluminium noir

caisse américaine en alu

Tableau photo de montagne en noir & blanc

Pour que votre décoration intérieure soit la plus réussie possible, je vous conseille vivement d’opter pour une finition prête à être accrochée à votre mur.  C’est à dire, soit en tableau photo : il s’agit d’un support d’impression très sobre (papier d’art collé sur une plaque rigide en aluminium, appelée Dibond) soit en cadre photo en aluminium ou en bois.

Pour un décoration encore plus haut de gamme, ce tableau photo peut être encadré par une caisse américaine en aluminium noir mat ou en bois de la couleur de votre choix.

tableau-photo sans encadrement : contrecollage sur dibond®

Photo de montagne en noir et blanc : la célèbre Meije dans les Ecrins.

Comment acheter une photo ?

Rien de plus simple pour votre commande. Tout se passe directement sur mon site internet mais n’hésitez pas à me contacter si besoin. Je répondrai avec plaisir à vos interrogations quant au choix de la photo, de la finition ou bien même du format.

Gardez à l’esprit que la personnalisation de votre tirage est possible selon toutes vos envies de décoration ! Il suffit pour cela que je me rende dans le laboratoire de mon imprimeur pour échanger avec lui.

Idées décoration murale montagnarde : photo en noir et blanc

Quelques une des mes photos en noir et blanc de montagne sont présentées ci-après dans différents décorations intérieures. Chaque photo a été associées à une finition et un décor qui s’accordent au mieux. Ou comment sublimer un paysage de montagne monochrome.

Acheter une photo de montagne en noir et blanc : dans quels cas ?

Alors, la réponse la plus évidente est : si vous aimez et que vous l’avez décidé. Bien évidemment, il s’agit en premier lieu d’une histoire de gout selon ses critères propres et selon vos envies.

En revanche, si vous êtes hésitants à ce sujet, je suis là pour vous conseiller en vous donnant ma vision en fonction notamment de la photo sélectionnée, du style de votre décoration, de la lumière, de la finition souhaitée… Ces conseils font partie inhérente de mon travail photographique et c’est avec plaisir que je vous apporterai mon expertise pour vous soyez pleinement satisfait de votre choix final.

En attendant de vous proposer un conseil sur-mesure, je peux d’ores et déjà vous exposer certaines grandes lignes qui me laisse à penser qu’une photo de montagne en noir et blanc est plus adaptée.

La dimension intemporelle des tirages en noir et blanc.

Les styles évoluent en fonction des époques et des modes. Notre sensibilités et nos gouts changement également au cours d’une vie. D’autres facteurs rentrent également en jeu : un déménagement peut jouer sur l’emplacement d’un tirage et la décoration intérieure à proximité de ce dernier.

De ces constatations en découle une raison : posséder un tirage qui s’accordera à toutes les époques, à nos gouts changeant et à presque toutes les décorations intérieures. Un tirage intemporelle en soi. Les tirages en noir & blanc sont clairement ceux qui répondent le mieux à cet enjeu. Je ne peux que vous inciter à choisir une photo monochrome avec une finition sobre (tableau-photo Dibond ou encadrement noir) si cette intemporalité vous tient à cœur.

Le noir et blanc met en valeur formes et lignes qui composent l’image.

Amateur de graphisme et de sobriété ? Le rendu en noir et blanc est fait pour vous. En absence de couleurs, les lignes, les courbes, les arêtes et les perspectives sont mises à valeurs. De plus mes clichés monochrome sont également souvent associés à un rendu tendant vers le minimalisme. Résultat, le rendu final du tirage se veut assez graphique.

L’élégance d’une photo en noir et blanc.

Ce point rejoint les deux paragraphes précédents. Le rendu d’un tirage en noir et blanc est systématique, ou presque, synonyme d’élégance. D’autant plus si la finition qui accompagne le tirage d’art est sélectionnée avec soin.

Les coups de coeurs du photographe : mes photos en noir & blanc préférées !

Je vous présente quelques unes de mes photographies de montagne en noir et blanc qui me plaisent particulièrement, que ce soit pour le rendu final ou pour les émotions qu’elles m’ont procurées.

Pourquoi la photo de montagne en noir et blanc ?

Je dis souvent qu’un de mes moments préférés pour prendre en photo les paysages de montagne, est le coucher de soleil. Cet instant où les couleurs sont souvent intenses, où les reliefs et les détails sont exacerbées, où la chaleur de cette lumière vient contraster avec le froid d’un paysage enneigé. Jamais, je me lasse d’observer cette scène. Avec ou sans mon appareil photo.

Mais alors, pourquoi réaliser des photos de montagne en noir et blanc !? Je vous explique tout.

Existe-t-il réellement une raison de prendre en photo un paysage de montagne en noir & blanc ?

Avant tout : existe-t-il vraiment une raison de capturer un paysage de montagne en noir & blanc ?

La réalisation de photos en noir & blanc a pendant longtemps été liée une contrainte technique et non un choix artistique de la part des photographes. Néanmoins, à notre époque actuelle où les appareils numériques -dont les capacités techniques sont de plus en plus grandes- règnent en maitres. Mais dans ce cas, pourquoi encore tant de photographes -célèbres- continuent de photographier en noir et blanc ?

L’âge d’or de la photographie en noir et blanc s’étend sur toute la première partie du 20e siècle et se poursuit même jusqu’aux années 1980. Le noir et blanc est plébiscité par les photographes de car ils peuvent aisément tirer eux-mêmes leurs images.

Tout simplement parce que le noir et blanc créer des images uniques et intemporelles. En supprimant les couleurs, l’accent est alors mis sur la texture, les formes, la composition et l’émotion.

Après tout, le photographe doit-il forcément justifier l’emploi du noir et blanc dans la création de son image de paysage ? Est-ce réellement calculé ?  Je ne m’aventurerai pas dans une réponse fermée à ce sujet tant cette question est personnelle. A mon sens, la réalisation d’une photo en noir et blanc peut effectivement être dictée par une volonté assez précise, selon les lignes du paysages, l’atmosphère, les nuages…mais elle peut être simplement une envie spontanée, non anticipée. C’est le cas sur certaines de mes photos en noir et blanc, où je ne les avaient pas du tout pensé pour être en monochrome initialement.

« Il ne s’agit pas de transmettre une vision, mais de toucher les gens à travers une image » – Ansel Adams.

Chacun l’interprètera comme bon lui semble mais cette citation peut s’adapter à mes précédent propos.

J’adore les variations de couleurs observées dans un paysage de montagne. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les couleurs ne sont pas à négliger dans la photographie en noir et blanc ! Si on prend l’exemple d’un ciel, ce dernier n’aura pas la même nuance de gris, lors du passage en rendu monochrome, selon sa teinte en couleur : un ciel bleu pale légèrement voilée aura un rendu très doux en noir et blanc alors qu’un ciel bleu profond aura un rendu s’approchant beaucoup plus des noirs. Ce raisonnement peut se dupliquer sur la gestion des lumières chaudes du soleil et sur quasiment tous les sujets qui compose la photo initiale. En résumé, ne pas négliger les couleurs lors de la prise de vue initiale !

« Les couleurs sont importantes dans la photo en noir & blanc. »

Décomposer une photo pour magnifier un paysage.

Que se cache-t-il derrière cette phrase ? Ne devrais-je pas vouloir plutôt composer mes photos de montagne ?

Nous pouvons prendre l’exemple d’un photo de montagne avec un coucher de soleil intense, qui contraste avec le reste de l’image : les yeux du de l’observateur vont être automatiquement attirés vers les lueurs du ciel ou les intenses rayon du soleil sur les sommets. Ce peut être l’effet escompté ou alors un effet néfaste si votre objectif était de mettre en avant un autre élément de votre composition. La couleur a alors créé une importante source de distraction dans l’image finale.

Alors il serait effectivement possible de « mieux » travailler la composition pour recibler l’attention du spectateur de la photo mais ce n’est pas forcément votre souhait et cette tache peut se révéler plus difficile qu’imaginé.

Jérémie Villet, photographe animalier dont j’admire le travail, est maitre dans le minimalisme de ces photographies. Nul besoin pour lui d’utiliser le noir et blanc dans ces compositions.

« Pour moi, une bonne photo, ce n’est pas quand il n’y a rien à ajouter. C’est quand il n’y a rien à enlever. » – Jérémie Villet

La solution la plus adaptée consiste alors, à mon sens, à photographier en noir et blanc. En omettant ainsi les couleurs de la scène, vous réduisez les sources de distractions visibles. L’observateur de votre composition pourra ainsi se concentrer sur ce que vous avez voulu mettre en avant de ce paysage de montagne, que ce soit au niveau de la forme, des mouvements ou des textures.

Rendu monochrome d’une photo de montagne : ce que j’aime

A mon sens, les photographies en Noir & Blanc permettent de rendre certaines compositions plus épurées et esthétiques. C’est ce que je recherche en priorité lorsque je réalise une composition en noir et blanc. Ce résultat monochrome donne un aspect très graphique, que j’apprécie particulièrement, se rapprochant presque d’un dessin en noir et blanc. C’est avec ce genre de résultat que la photographie d’art et ses tirages d’art associées prennent tout son sens.

Mettre en avant un élément du paysage.

Les photos en noir et blanc permettent également de mettre en valeur certains éléments du paysages, c’est le cas notamment des brumes ! Comment magnifier une fine brume en fond de vallée qui, d’ordinaire est élément gênant pour la composition d’un photographe l’empêchant de voir certains détails du décor ? C’est simple, choisissez un rendu en noir et blanc ! Ce type de nuages bas est souvent présent dans les vallées alpines notamment à Grenoble. Phénomène amplifié en hiver. Autant jouer avec pour obtenir de belles photos comme ce paysage de Grenoble en noir et blanc depuis le sommet de la Pinéa.

Jeu de brumes et ombres sur Grenoble depuis le sommet de la Pinéa dans le massif de la Chartreuse

Photo en noir et blanc : jouer avec les nuances et les textures

Jeu de brumes et ombres sur Grenoble depuis le sommet de la Pinéa.

Jouer sur la lumière et les ombres du décor.

Un avantage du noir et blanc, est la mise en avant des ombres et des lumières du panorama qu’on a devant son appareil photo ! J’aime particulièrement jouer sur le ombre en accentuant les noirs de la photo. Les rayons du soleil seront également d’avantages mis en « lumière » avec un traitement de l’image en noir et blanc de la photo. Vous pourrez alors obtenir ce rendu sur une photo de la vallée grenobloise et le massif du Vercors.

L'orage arrive sur la ville de Grenoble et le massif du Vercors.

Photo en noir et blanc : sublimer les effets de lumière.

L’orage arrive sur la ville de Grenoble et le massif du Vercors.

Créer une photo forte et puissance.

Que vient faire le noir & blanc dans cette histoire de puissance ? Et bien c’est simple : le noir et blanc permet de d’amplifier la puissance et la force que peuvent se dégager d’un paysage de montagne. Il permet d’obtenir des images plus contrastées, qui peuvent presque inquiéter la personne qui verra cette photo.

Certains paysages de montagne se prêtent-ils plus au noir et blanc ?

Comme vous l’aurez certainement compris en lisant mes derniers paragraphe, oui ! Même si ce que vous lisez est mon avis personnel, de photographe certes mais qui reste subjectif. Avant tout, réalisez une photo qui vous plait à VOUS ! Même si elle ne rentre pas dans les « standards » des photographies en noir et blanc.

Je privilégie donc certains types de paysages et également certaines ambiances ! Lorsqu’un paysage me plait, avant de réaliser ma composition, je cherche les lignes présentes dans le décor, c’est à dire les sommets rocheux, les longues crêtes de montagne, les rivières ou torrents et même les routes et rues des villes. Une fois cette première analyse effectuée, je me concentre sur l’ambiance du paysage. J’aurai davantage envie de réaliser un traitement noir et blanc sur une atmosphère contrastée, forte, lourde, impressionnante. Typiquement un ciel orageux peut très bien se prêter à un rendu monochrome. C’est souvent le cas lorsque les nuages occupent une grande partie du cadre photographique. Autre point à ne pas négliger c’est le vent. Lorsque je me retrouve dans des conditions de montagnes défavorables, avec un vent violent et de la neige qui s’envole, j’aime prendre des photos en noir et blanc pour mieux figer cette ambiance.

Enfin, le choix d’une photo de montagne en noir est blanc se fait des fois tout seul, sans que vous ayez votre mot à dire ! Et oui, des fois les conditions font que le paysage et la composition que vous en faites donne automatiquement un aspect sans couleurs, fait de blancs et de noirs. Un exemple typique est cette photo d’un pin du Vercors dont le rendu est presque en noir et blanc, alors que c’est belle et bien une photo en couleur !

Pin du Vercors affrontant l'hiver

Quand la couleur et le noir et blanc font qu’un.

Ici la photo est bel est bien en couleurs mais la composition et les conditions font donne l’illusion d’un rendu monochrome.