Panorama depuis le Pas de la Balme dans le Vercors

A partir de 59,00 

Réf : 21985
  • PAPIER D'ART CONTRECOLLÉ SUR ALU-DIBOND


    Le papier photo d’art est collé sur un support rigide Alu-Dibond® de 2 ou 3 mm d’épaisseur.

    • Aucun encadrement
    • Prêt à être accroché au mur (attache métallique ou chassis rentrant suivant la dimension)
    • Contrecollage haute qualité
    • Effet moderne garantie

    Papier d'art contrecollé sur Dibond
  • PAPIER D'ART ENCADRÉ


     

    Le papier photo d’art est inséré dans un cadre classique en aluminium (ou en bois sur demande).

    • Le + classique
    • Montage sans vitre pour admirer le tirage sans reflet
    • Limité aux plus petites dimensions
    • Prêt à être accroché au mur
    Papier d'art encadré
  • Papier d’art dans caisse américaine en bois blanc
  • Papier d’art dans caisse américaine en bois noir
  • PAPIER D'ART DANS UNE CAISSE AMÉRICAINE EN BOIS NATUREL


    Le papier photo d’art est contrecollé sur une plaque en Alu-Dibond puis placé dans une caisse américaine en bois de type naturel.

    • Une finition haut de gamme pour un rendu superbe
    • Effet flottant de la photo
    • Prêt à être accroché au mur
    Papier d’art dans caisse américaine en bois naturel
  • PAPIER D'ART DANS UNE CAISSE AMÉRICAINE EN BOIS DE TYPE CHÊNE


    Le papier photo d’art est contrecollé sur une plaque en Alu-Dibond puis placé dans une caisse américaine en bois de type chêne.

    • Une finition haut de gamme pour un rendu superbe
    • Effet flottant de la photo
    • Prêt à être accroché au mur
    Papier d’art dans caisse américaine en bois chêne
  • PAPIER D'ART DANS UNE CAISSE AMÉRICAINE EN ALU


    Le papier photo d’art est contrecollé sur une plaque en Alu-Dibond puis placé dans une caisse américaine en aluminium noir.

    • Une finition haut de gamme pour un rendu superbe
    • Effet flottant de la photo
    • Prêt à être accroché au mur
    Papier d'art dans caisse américaine en alu
  • PAPIER D'ART SEUL


    Le papier photo d’art est vendu seul.

    • A vous de trouver un cadre adapté
    • Le + économique
    • Uniquement pour les plus petits formats
    • Papier semi-mat (sauf demande particulière)
    Papier d'art seul
  • 20x50 cm
  • 30x75 cm
  • 40x100 cm
  • 50x125 cm
  • 60x150 cm
Effacer
 €

<font size=-1>ÉDITION LIMITÉE A 30 EXEMPLAIRES</font>

ÉDITION LIMITÉE A 30 EXEMPLAIRES

<font size=-1>CERTIFICAT D'AUTHENTICITÉ</font>

CERTIFICAT D'AUTHENTICITÉ

<font size=-1>IMPRIMEUR CERTIFIÉ QUALITÉ MUSÉE</font>

IMPRIMEUR CERTIFIÉ QUALITÉ MUSÉE

<font size=-1>LIVRAISON ou RETRAIT</font>

LIVRAISON ou RETRAIT

 
Une question ?
A propos de la livraison, du paiement, du tirage d’art, de la fabrication et de la qualité, etc ?
Consultez ma Foire Aux Questions

UGS : ND Catégories : , , , Étiquette :

 

Panorama à perte de vue entres crêtes et plateaux montagneux

Mais quelle diversité de paysages ! C’est ce qui m’interpella lors de la composition de cette photo panoramique, prise depuis le superbe Pas de la Balme.

D’un côté – à droite – vous avez à perte de vue l’immense étendue constituée par le Parc naturel régional du Vercors. Au centre de la photo, il y a la tête des Chaudières qui se poursuit avec la Crête des Rochers de la Balme jusqu’au sommet du Grand Veymont. Derrière cette longue crête, se cache la Réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors, la plus grande de France ! A gauche, remarquez le fameux Mont Aiguille, détaché du reste du massif et la région du Trièves, de basse montagne, sur la partie la plus à gauche. Enfin, au centre et premier plan de la composition panoramique, retrouvez le sentier menant au Pas de la Balme, baigné par cette jolie lumière de fin de journée.

L’envie d’une photographie au format panoramique

Lorsque je suis arrivé au Pas de la Balme (le point le plus bas sur cette ligne de crêtes), le paysage était déjà à couper le souffle. En effet, après avoir marché dans la dernière partie de la randonnée dans le vallon des Chaudières (je l’appelle ainsi mais il n’a semble-t-il pas de nom d’après la carte IGN), vous vous retrouvez à ce Pas -très venteux au moment où j’y étais- à observer l’autre côté de la vallée, beaucoup plus urbanisée. C’est également, en arrivant que vous avez ce panorama sur ces longues falaises. Et bien sûr, il suffit de vous retourner pour admirer la vue du côté du point de départ de la randonnée, avec ces étendues sauvages. En faisant un 360° sur vous-même, vous contemplez cet ensemble de diversité.

Mon envie était alors d’essayer de capturer tous ces paysages, ou presque, en un unique cliché. Pour cela, j’ai décidé de grimper au nord du Pas, une cinquantaine de mètres plus haut, en direction d’un pierrier. Après avoir crapahuté à droite à gauche, j’ai finalement trouver un spot dont l’orientation me convenait. Il ne restait plus alors qu’à sortir l’appareil photo du sac à dos pour immortaliser cette vue sous la forme d’une photo panoramique.

Pas ou Col, quelle différence d’ailleurs ?

Et oui, depuis le début de ce texte, j’utilise le terme « Pas » pour désigner ce passage. On connaît très bien le terme « col » qui correspond au point de jonction entre deux versants de montagne. A première vue, cela pourrait correspondre au cas présent du « col » de la Balme. En réalisé, un Pas, d’après ce que j’ai compris, correspond à un passage plus aérien, plus délicat qu’un col. Et cela se vérifie bien ici, car une fois arrivé au pas depuis le versant Corrençon, l’autre versant est beaucoup plus abruptes ! En témoigne les nombreux lacets du sentier sur la carte IGN suivante.

C’est d’ailleurs pour ça que de nombreux pas prennent le noms d’animaux de montagne, dotés d’une impressionnante agilité : pas des chamois, pas des bouquetins, pas du chat…Bon ce n’est pas le cas ici mais une chose est sûr, le Pas de la Balme vaut le détour.

Comment accéder au Pas la Balme ?

Au départ du village de Corrençon-en-Vercors, au niveau du Clos de la Balme, la randonnée est assez aisée pour se rendre à ce panorama. Comptez environ 1h30 de marche. Autre possibilité de randonnée, que je n’ai pas testé, celle de partir du col de l’Arzelier ou du village de Château Bernard. Le parcours sera plus aérien que celui à partir du Clos de la Balme mais il sera également très joli, avec une partie de la randonnée à longer les chemins sous les falaises de la barrière Est du Vercors.


Informations techniques sur cette photo :

  • Date de prise de vue : mai 2020
  • Localisation de la photo : Pas de la Balme, Corrençon-en-Vercors (Isère, 38)
  • Massif de la photo : Vercors